Le Coming out est le processus par lequel l’identité de soi et l’acceptation de soi de sa sexualité et de son genre se croisent. Le processus de sortie peut être décomposé en six étapes: confusion, comparaison, tolérance, acceptation, fierté et synthèse.

Confusion d’identité

C’est la première étape où l’individu lutte avec qui il est en tant que personne. Cette étape est marquée par des soupçons et des sentiments d’être différents de la normativité pratiquée, acceptée et prêchée par la société. Il n’est pas rare de se poser des questions sur sa sexualité ou son genre à ce stade. Par la suite, on finit par se sentir aliéné et détaché de la société sans vraiment savoir pourquoi. La phase de confusion de l’identité peut durer plusieurs années et conduit sans aucun doute à une analyse et à une conscience de soi supplémentaires.

Comparaison d’identité

C’est la deuxième étape du coming out où l’on commence à considérer et à rationaliser l’idée d’attractions de même sexe. À ce stade, il est courant de développer des soupçons d’être LGBTQ + sans vraiment être sûr de son genre ou de sa sexualité. A ce stade, l’individu est à la recherche de toute connexion externe qui validera ses sentiments et son identité. Parfois, ils se tournent vers les médias et la représentation au cinéma et à la télévision pour apprendre.

Tolérance identitaire

À ce stade, on commence à accepter sa sexualité et à s’identifier comme gay ou queer avec une confiance accrue. À ce stade, cependant, il faut encore embrasser pleinement leur identité sexuelle avec des points d’interrogation qui persistent sur leur place dans la société. Néanmoins, l’individu commence à développer des liens avec d’autres membres des communautés LGBTQ + alors que l’on tente de trouver une identité positive. Souvent, à ce stade, on trouve des individus ayant une idéologie sexuelle similaire mais qui hésitent toujours à s’identifier fièrement comme LGBTQ +.

Acceptation de l’identité

Cette étape permet à l’individu de se sentir à l’aise avec ce qu’il est, grâce à son système de support LGBTQ+. L’individu est maintenant plus à l’aise et embrasse sa sexualité avec l’aide d’un cercle étroit d’amis compréhensifs ou de groupes de soutien LGBTQ +. Pour le reste de la société, cependant, l’individu peut toujours être réservé à exposer sa véritable identité par peur du jugement et des contrecoups.

Fierté identitaire

Cette étape est le produit de la compréhension et de l’acceptation de sa sexualité et de son genre. À ce stade, l’individu LGBTQ+ est activement impliqué dans des causes qui combattent l’homophobie et la transphobie. L’individu effectue des recherches approfondies sur les questions LGBTQ + pour comprendre pleinement comment naviguer dans une société intolérante. La frustration d’être incomprise et rejetée par une société hétérosexuelle pousse l’individu à se battre plus passionnément pour ses droits et ceux des autres. À ce stade, l’individu n’a pas peur d’être associé aux LGBTQ+ ou étiqueté comme tel par la société.

Synthèse de l’identité

La dernière étape du coming out est marquée par un sentiment de fierté et de paix d’être LGBTQ +. À ce stade, on ne se soucie vraiment pas des opinions des autres; l’individu est simplement soucieux de vivre sa meilleure vie. L’individu n’a pas peur de se présenter à sa famille, à ses amis et au monde en général. Malgré l’hétéronormativité propagée par la société, être LGBTQ + au stade de la synthèse peut gérer la discrimination parce qu’ils ont trouvé leur voix et leur identité.

Conclusion

Ces étapes du coming out en tant que LGBTQ + dans le monde ne sont pas fixes, linéaires ou définies. Les phases susmentionnées fournissent un cadre pour la façon dont le processus de sortie se produit, mais en réalité, ce processus est unique à chaque personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.