WALSH, (WALASIEWICZ), STELLA (STANISLAWA) (3 Avr. 1911-4 Déc. 1980), nommée la plus grande athlète féminine de la première moitié du XXe siècle par la Helm Athletic Foundation (1951), est née à Wierzchownin, en Pologne, fille de Julian et Veronica (Uninski) Walasiewicz. Amenée à Cleveland à l’âge de 10 ans, Walsh a fréquenté les lycées South et Notre Dame. En 1926, elle égale le record féminin de 6 secondes pour le 50-yd. tiret; et en 1928, elle était prête à représenter les États-Unis aux Jeux olympiques lorsqu’on a découvert qu’elle n’était jamais devenue citoyenne américaine. La naturalisation étant presque terminée, Walsh a été licenciée de son emploi, mais le consulat polonais lui a ensuite proposé un emploi si elle représentait la Pologne aux Jeux olympiques de Los Angeles en 1936. Elle n’est devenue citoyenne américaine qu’en décembre. 1947. Représentant la Pologne, Walsh a remporté le 100 mètres aux Jeux olympiques de 1932, établissant un record du monde. En 1936, elle a terminé 2e. Toujours en compétition dans la cinquantaine, en 1967, Walsh a remporté un 60-yd. dash en 7,7 secondes, moins d’un.5 secondes plus lent que son record du monde de 7,3 en 1934. Elle a remporté plus de 5 000 épreuves d’athlétisme au cours de sa carrière. En 1948, elle fonde le San Fernando Valley Women’s Athletic Club. Dans les années 1970, elle entraîne le club d’athlétisme des Falcons polonais (voir SOKOL POLSKI) à Cleveland. Mariée pendant une courte période à Harry Olson dans les années 1950, Walsh a utilisé Walsh-Olson comme nom légal par la suite. Walsh a été tuée par balle dans un parking lors d’une tentative de vol; elle a été enterrée au CIMETIÈRE du CALVAIRE.

 Lecture de texte en noir, blanc et rouge de la Western Reserve Historical Society

Aide à la recherche pour les papiers Stella Walsh, WRHS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.